3.2.13

SEJOUR CHEZ LEA : informations et suggestions

Depuis notre premier séjour à Kara chez Soeur Léa et ses enfants, de nombreux jeunes et moins jeunes se sont succédés au sein de son foyer. Que vous y soyez vous-même arrivés par connaissance ou via ce blog, Soeur Léa a sans doute eu du plaisir à vous accueillir et ce, même si elle-même n'a jamais été "demandeuse" de nos venues. D’ailleurs, Léa ne nous a jamais rien demandé...
Ce petit texte pour répondre à une demande, celle de savoir comment se préparer à un séjour chez Léa, quoi apporter et quoi laisser et aussi pour prévenir d'éventuelles fausses routes ou expériences plutôt négatives qui certes très rares, sont arrivées.

Chaque volontaire bénévole doit mûrir son projet  et le foyer de Léa n'est en aucun cas une auberge espagnole ou une auberge de jeunesse où on débarque sans réflexions préalables.

Chacun doit être indépendant pour préparer son voyage et être prêt :

- administrativement (passeport et visa, billet d'avion, vaccin contre la fièvre jaune, médicaments et prévention contre le paludisme )...
- mentalement (vie africaine qui peut être fatigante, certains médicaments anti-palu qui peuvent parfois agir sur l'état psychologique, supporter une nourriture qui sera différente et moins variée que  celle de ses habitudes, être prêt à voir le Togo, ses traditions, l'éducation locale, non pas avec son oeil européen mais s'adapter et faire preuve d'esprit d'ouverture).
- financièrement (même l'étudiant doit avoir un budget conséquent pour la vie sur place nonobstant son travail bénévole au sein du foyer "Renaître avec Soeur Léa").

Ce que vous pouvez apporter :
- votre savoir-faire, savoir-être, vos connaissances, votre générosité, vos talents, votre sourire et bonne humeur et bien plus encore... bénéfiques aux enfants
- dans les valises (2 x 23 kg) : à votre guise...
- budget : quelque soit le travail que vous accomplissez chez Léa ou ailleurs, vous ne devez pas être une charge supplémentaire pour Léa. Pour cela, nous avons en tête un montant minimum journalier à donner à Léa pour être nourri et logé décemment dans des chambres plutôt  confortables (nous consulter si vous n'avez pas d'idée sur ce minimum ou en discuter avec Léa à votre arrivée ). Nous préférons néanmoins vous laisser le soin de fixer cette somme en vous référant par exemple au prix de votre chambre d'hôtel simple quand vous voyagez dans des pays du "sud", au tarif des auberges sur place, au prix des repas que vous y prenez...
Aussi, si vous êtes arrivés jusque chez Léa, c'est que vous avez pu financer l'achat d'un billet d'avion et que vous avez sûrement (en plus de votre bénévolat) envie de soutenir Léa dans ses projets. N'oubliez pas aussi que Kara se trouve à 420 km de Lomé et à environ 8 h de bus. Sur place, s'il vous arrive de devoir utiliser le véhicule de la maison, merci de faire le plein !
Enfin, comme dit le génial père Pédro : "Nombreux sont ceux qui, en donnant, cherchent d'abord à se faire plaisir. Mais donner ce que l'on a en trop ne sert à rien. Le vrai don doit coûter quelque chose = le prix à payer pour en sortir grandi".

Nous basons ces informations, suggestions et recommandations sur plusieurs séjours au Togo. Mais nous ne prétendons pas agir nous-même parfaitement ou de manière exemplaire. De plus, en arrivant chez Léa et les enfants, nous perturbons quelque part leur quotidien ; en espérant que le bilan reste tout de même positif ... comme le sera votre futur passage à Kara (soumis bien sûr à approbation de Léa)  si ces quelques informations (non exhaustives) sont un tant soi peu entendues. 

Vous repartirez sans doute de chez Léa et ses enfants, remplis de chaleur humaine (entre autres) et nous espérons qu'à votre retour dans notre riche société, vous vous souviendrez d'eux et agirez en leur faveur...

Olivier 


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bravo pour tout ce travail généreux !

Il n y a pas mieux que le don de soi pour des enfants abandonnés ou orphelins !

http://www.facebook.com/pages/Kafala/509850112394677