12.11.07

Alors que j'étais en train de reviser mon bac en ce jour de 30 avril 2006 sous un baobab,je vis deux Blancs s'avancer vers moi.Je me levai puis allai à leur rencontre.C'était Olivier et Annick.Nous nous saluâmes et c'est le début d'une bonne amitié.Ils me présentèrent à Maman Léa le même jour.Ils m'offrèrent beaucoup de choses et le lendemain ils quittèrent kara pour la France.Dès lors nous ne cessions pas de nous communiquer au travers des mails.Puisque j'ai réussi à mon bac,Olivier m'aida pour mon inscription sur le campus universitaire de kara.Olivier et Annick m'ont toujours apporté leur soutien.Le 29 décembre 2006,Alain et Cathérine,deux Français qui arrivent chez Léa ,me remettent une enveloppe de la part de mes amis.Elle contenait de l'aide pour mes études et un beau livre (Sous le Règne de Bone).Olivier et Annick m'aiment beaucoup. Clémence, une cousine d'Olivier passe ses vacances d'été à kara. A son arrivée ,elle me remit des habits que Olivier lui avait donné. Le 06 octobre 2007, Annick,Olivier et ses parents arrivent de la France à kara. J'étais d'abord très content de revoir mes bienfaiteurs et ensuite de faire la connaissance des parents de Olivier qui ont toujours un sourire aux lèvres et qui sont très sympathiques. Je suis allé leur souhaiter la bienvenue.Ils doivent faire deux semaines. Je vécu les plus beaux jours de ma vie jusqu'alors jamais connu. Olivier et Annick me remettèrent une valise pleine d'habits,deux téléphones portables et des livres dont certains envoyés par Clémence. Durant leur séjour à kara, ils me permirentde découvrir toute la partie nord de mon pays. On voyageait par un pick-up. Annick et moi aimions rester derrière pour mieux apprécier les paysages qu'on traversait.Mais je regrette que Annick ait eu un paludisme par après. Léa ,Annick,Olivier et ses parents m'ont permis de manger pour une prémière fois à l'hôtel. Je passe en deuxième année d'histoire. Ils me donnent quelque chose pour mon inscription. Je n'avais rien à leur offrir,si ce n'était le mot "merci".Nous nous sommes déjà séparés,mais je compte les revoir dans un an et démi.
J'adresse mes salutations et remerciements les plus sincères à Maman Léa grace à qui je suis béneficiaire de tous ces bienfaits,à Gaby et Dany les parents de Olivier, à Annick et Olivier mes Grands Amis et à Clémence. Ils ont beaucoup changé ma vie.


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bravo Sondou, pour la réussite de ta première année d'histoire à l'université.
continue comme cela et peut ètre qu'un jour tu pouras venir nous voir en france.
tu seras, alors notre journaliste préféré.
bon souvenir. Dany et Gaby.